• Relaxation de Jacobson

    Une des manières d'éliminer l'excès de stress et de se ressourcer consiste à agir sur les tensions musculaires et les supprimer.

    Mature caucasian female doing her exercises, both arm stretched high above her head to stretch both biceps of left and right arm, isolated on white, as part of a healthy lifestyle, isolated on white.

    En effet, l'action directe sur les muscles, la prise de conscience des tensions musculaires et la répétition des exercices gravent dans la mémoire corporelle l’état de relaxation qui modifie l’état psychologique et de stress.

    Le fondateur de cette méthode est Jacobson, responsable du laboratoire de neurophysiologie à l’université de Harvard en 1908. Il étudiait les réponses neuromusculaires des êtres humains en fonction de leur état psychologique et émotionnel. Pour Jacobson, la nervosité, l’émotion, la réflexion et toutes activités mentales  entrainent des modifications neuromusculaires.

    • Indications : décontraction, fatigue musculaire. Offre une pause défatigante pour « couper » la journée.
    • Durée : 3 à 15 mn

    Exercices de Relaxation progressive :

    • Exercices des bras: debout ou assis, inspirer en serrant les poings et en laissant monter une tension musculaire volontaire des mains jusqu’aux épaules. Rétention avec les bras et épaules raides et haussées. Expirer en relâchant tout, en « déroulant » le plus possible. Bien ressentir l’état de détente des bras. Recommencer 2 fois et garder le haut du corps en état de décontraction.
    • Exercice des jambes: inspirer en recroquevillant les orteils et en mettant en tension les muscles des jambes jusqu’aux fessiers. Rétention en restant contracté. Expirer en laissant aller tout le bas du corps. Recommencer 2 fois et bien ressentir l’état de détente des jambes.
    • Inspirer en contractant le haut et le bas du corps. Tout le corps est en tension pendant la rétention. Expirer en détendant tout le corps et refaire 2 fois en relâchant chaque fois un peu plus. Ressentir l’état de détente du corps.
    • Exercices des épaules : inspirer en ramenant les épaules vers l’arrière comme pour faire se joindre les omoplates; rétention et expirer en relâchant et imprimer en soi le relâchement des épaules. Hausser les épaules, comme pour toucher ses oreilles; rétention et relaxer en mémorisant l’état de relâchement des épaules.
    • Exercice du front : plisser le front. Identifier bien les tensions qui apparaissent de façon à pouvoir les repérer à tout moment; relaxer; approfondir le relâchement pour bien savoir ce qu’est un front relaxé, tel qu’il devrait toujours être. Même exercice en fronçant les sourcils, sans plisser le front.
    • Exercice des yeux : serrer très fort les paupières, sentir les tensions puis relâcher progressivement et noter le retour au repos. Graver dans sa mémoire corporelle l’état de relaxation. Sous les paupières closes, tourner les yeux vers la gauche et vers la droite et noter les tensions des muscles oculaires. Relaxer. Mémorisez la relaxation oculaire.

    Bonne séance...