• Mais alors quelles sont les solutions au problème de poids et d’impulsion alimentaire ?

    Gérer les émotions

    Au lieu de gérer uniquement le symptôme, il s’agit d’aller voir du coté de la cause, de nos émotions, de notre stress. Apprendre à gérer ses émotions, voilà bien évidemment une solution idéale pour éviter de trouver du réconfort dans la nourriture.

    Pour rappel, les émotions sont des « messages à la fois conscients et physiologiques qui nous conduisent à nous adapter à une situation nouvelle. La réponse est automatique et corporelle. », selon le Dr David O’Hare, spécialiste en nutrition et en cohérence cardiaque.

    Gérer ses émotions ne consiste pas à lutter contre ses elles, mais plutôt à enrayer une réponse trop systématique, qui consiste à avaler tout ce qui nous fait envie. Pour ne pas avoir le mauvais réflexe de manger dès la première contrariété, il faut déjà pouvoir différencier la faim et les envies de manger émotionnelles (appelés les EME). Pour cela, prendre conscience de nos sensations et besoins est indispensable.

    Ensuite s’il s’agit d’un point de départ émotionnel, nous pouvons questionner cette envie et cette émotion. Pourquoi ai-je envie de manger ? Qu’est-ce que je ressens exactement ? La sophrologie, la méditation, la cohérence cardiaque sont des méthodes très efficaces pour, à la fois développer cette prise de conscience nécessaire, pour bien reconnaître son émotion, l’accepter et la gérer. Elles vont aussi avoir une action directe sur le système nerveux autonome, induire un recentrage émotionnel avec des effets immédiats et rémanents de bien-être qui peuvent persister pendant plusieurs heures.

    Ce rééquilibrage associé à un comportement alimentaire adéquat vous permettra de ne plus avoir besoin de recourir à une prise alimentaire systématique en cas de stress. Vous corrigerez donc vos mauvais réflexes sans dramatiser. Ce qui ne vous empêchera pas de vous octroyer un petit plaisir si vous le décidez, mais alors en en profitant pleinement !

    Manger en pleine conscience et limiter les quantités

    Vous l’aurez sans doute deviné, si vous décidez de vous faire plaisir, prenez le temps de savourer votre aliment, peut-être diététiquement correct (pomme, yaourt à 0%..) ou « doudou » (chocolat, gâteau…). Avant de manger, demandez-vous si c’est vraiment, vraiment, vraiment ce que vous avez envie de manger. Vous avez besoin d’un petit plaisir ? Si la réponse est incontestablement Oui, alors accordez-vous ce petit plaisir mais en le dégustant et sans culpabilité. Pas d’ordinateur, de travail, de téléphone en même temps ! Savourez ! Manger en pleine conscience est le meilleur moyen d’apprécier pleinement votre aliment, sans avoir besoin d’en manger en excès. Plus tard sans doute aurez-vous moins d’appétit, et mangerez-vous moins, sans effort pour cela.

    Prête à essayer ?

    Et si vous avez d’autres trucs pour gérer vos émotions et réguler votre poids, vous pouvez les partager ci-dessous. Partagez, dîtes-moi ce qui fonctionne pour vous !

    Et si vous souhaitez aller plus loin ou être accompagnée dans votre démarche, je propose le séminaire :

    Réguler poids et émotions, ainsi qu’un coaching adapté.